Draps

Depuis 1990, je travaille sur des draps reprisés et rapiécés par des femmes de toutes les provinces de France. C’est le vécu de ses draps, leur utilisation par des générations successives qui m’attire et me donne envie d’intervenir dessus. Je travaille, généralement à l’acrylique, en gardant comme point de départ la composition et le relief créés par toutes les réparations subies par ces draps. Au début, j’ai peint des femmes, puis des couples et j’en suis arrivée à peindre des « mariages abstraits » (ci-contre) : une amie m’a donné un drap que sa mère avait rapiécé en formant une très belle composition. J’en ai reporté l’empreinte sur des draps anciens mais non usés d’autres familles, en jouant avec diverses matières et techniques. Il s’agit donc de mariages entre des familles qui ne se sont jamais rencontrées. A suivre (…)

image/svg+xml

Menu

Outils